les volcans

Un volcan est un relief terrestre, sous-marin ou extra-terrestre formé par l’éjection et l’empilement de matériaux issus de la montée d’un magma sous forme de lave et de tephras tels que les cendres. Ce magma provient de la fusion partielle du manteau et exceptionnellement de la croûte terrestre. L’accumulation peut atteindre des milliers de mètres d’épaisseur formant ainsi des montagnes ou des îles. Selon la nature des matériaux, le type d’éruption, leur fréquence et l’orogenèse, les volcans prennent des formes variées mais en général ayant l’aspect d’une montagne conique, surmontée par un cratère ou une caldeira.

Le lieu principal de sortie des matériaux lors d’une éruption se situe dans la plupart des cas au sommet du volcan, là où débouche la cheminée volcanique, mais il arrive que des ouvertures latérales apparaissent sur les flancs ou aux pieds du volcan.

Deux grands types de volcans existent sur Terre :

les « volcans rouges » aux éruptions effusives relativement calmes et émettant des laves fluides sous la forme de coulées. Ce sont les volcans de « point chaud » et les volcans sous-marins des dorsales océaniques ;
les « volcans gris » aux éruptions explosives et émettant des laves pâteuses et des cendres sous la forme de nuées ardentes (ou coulées pyroclastiques) et de panaches volcaniques. Ils sont principalement associés au phénomène de subduction (par exemple les volcans de la « ceinture de feu du Pacifique »).
On compte environ 1 500 volcans terrestres actifs dont une soixantaine en éruption par an. Les volcans sous-marins sont bien plus nombreux.

Le volcanisme est l’ensemble des phénomènes associés aux volcans et à la présence de magma. La volcanologie (ou vulcanologie) est la science de l’étude, de l’observation et de la prévention des risques des volcans.

Le mot « volcan » tire son origine de Vulcano, une des Îles Éoliennes nommée en l’honneur de Vulcain, le dieu romain du feu.

Laisser un commentaire

Classé dans Blog